Arnaque à la création de site internet

Arnaque à la création de site internet

Vous avez besoin de créer un site internet ? Attention à ce que vous allez signer, certaines sociétés arrivent à vous faire croire qu’elle vous  »offre » un site web contre un partenariat gagnant-gagnant. A y regarder de plus près, c’est une arnaque !

La technique commerciale

La technique commerciale est rodée : la société vous contacte tout d’abord par téléphone. Un commercial vous annonce que sa société souhaite développer un partenariat avec votre entreprise et propose la création d’un site web de qualifié professionnelle à prix exceptionnel. Ne pouvant résister à une telle offre, vous acceptez l’entretien.

Lors de cet entretien, le commercial vous parle des sommes exorbitantes habituellement pratiquées (plus de 10 000 €) pour la création d’un site, son suivi, son référencement, sa maintenance, … , prix qui ne vous concernent heureusement pas puisque vous avez été choisi pour développer un partenariat à prix super attractif.

En effet, vous avez de la chance : la société xxx souhaite se développer dans votre région et dans votre secteur spécifique d’activité. A condition de respecter 3 conditions (confidentialité, droit à l’image et bouche à oreille), vous êtes l’heureux privilégié à qui l’on propose de servir de site vitrine avec des tarifs super intéressants puisque quasiment tout est offert : la création du site, son suivi, sa maintenance, … tout est cadeau (c’est soit-disant pris en charge par le budget com’ de la société, en partenariat avec une banque…), tout, sauf le référencement.

Pour bénéficier de cette super offre, il faut signer tout de suite, sinon c’est une autre entreprise qui en bénéficiera. D’ailleurs le commercial vous l’annonce : il a déjà rendez-vous avec un concurrent dans votre secteur le lendemain. Si vous ne signez pas le jour même, votre chance risque de passer.

Vous signez dès lors tous les documents en vitesse, sans lire les clauses du contrat, et le lendemain c’est la douche froide :

L’arnaque

– vous découvrez que le référencement du site, seul poste prétendument à votre charge, coûte 200 € HT / mois pendant 4 ans (ce qui fait déjà 9 600 € HT !), avec en outre des frais d’adhésion à 1300€ HT, soit un site internet à 13 080 € TTC !

– si cela ne suffisait pas, vous n’êtes pas propriétaire du site (contrairement à ce qui avait été soutenu lors de l’entretien). Au bout des 4 ans, vous serez donc condamné à renouveler le contrat (sans la « super offre » initiale) ou à perdre le site qui vous a pourtant coûté un bras.

– pire, le contrat est adossé à un organisme de crédit à qui le contrat est cédé (c’est écrit en tout petit dans les conditions générales du verso : “Le fournisseur  se réserve la possibilité de soumettre à une société de financement ou de location la mise à disposition des prestations objet du contrat”), ce qui signifie que si la prestation n’est pas satisfaisante, vous ne pouvez même pas arrêter le règlement des échéances. Pour arrêter de payer, il faudra en premier lieu saisir la justice en annulation du contrat de prestation.

Comment éviter de tomber dans le piège ?

  1. FUIR le démarchage.

2. Ne JAMAIS signez un contrat lors de la première visite ! En tant que professionnel vous ne bénéficiez pas du droit de rétraction protégeant les consommateurs. Si vous signez, vous êtes prisonnier pour 4 ans, sans aucune possibilité de rétraction ou de résiliation (sauf à saisir la justice en annulation des contrats) !

3. TOUJOURS faire faire 2 devis, par des professionnels dont le bouche à oreille est positif.

Laurent BUFFLER