Le rôle de l’avocat

Le Rôle De l’Avocat

Tout avocat a, au minimum, réalisé quatre années d’études supérieures à l’université, puis un an dans une école professionnelle. Chaque avocat doit, en outre, suivre une formation continue de vingt heures par an au minimum. C’est là une garantie de sa parfaite connaissance du droit.
Mais certains avocats peuvent approfondir leurs connaissances dans telle ou telle matière du droit. A cet égard Me INFANTES et Me BUFFLER sont chacun titulaire d’un diplôme d’études supérieures spécialisés respectivement en droit privé et en droit des affaires.

Me THINES, INFANTES et BUFFLER sont ainsi des partenaires juridiques de haut niveau qui vous assistent et vous défendent dans tous les domaines de la vie courante, qu’il s’agisse de la vie des particuliers (divorce, succession, travail, recouvrement,….), de celle des entreprises (sociétés commerciales, commerçants individuels, artisans, professionnels libéraux…), des collectivités ou des associations.

Professionnels libéraux inscrits aux Ordres des avocats de STRASBOURG et COLMAR, THINES, INFANTES et BUFFLER vous offrent, outre leur qualification professionnelle, des garanties d’indépendance et d’éthique. Soumis à une stricte déontologie, et en particulier au respect du secret professionnel, ils constituent les partenaires indispensables de vos projets dans la plupart des situations de votre vie personnelle ou professionnelle.

Conseil & Assistance Juridique

 

  • Ils vous informent et vous conseillent dans tout ce qui relève du domaine juridique, en dehors même de tout contentieux. Le droit est complexe : un simple et judicieux conseil évite souvent bien des difficultés.
  • Ils agissent pour votre compte, effectuent pour vous les démarches administratives ou judiciaires nécessaires, conformément au mandat donné, en vue de faire respecter vos droits.
  • Ils rédigent pour vous tous les contrats et documents concernant votre vie privée ou professionnelle.
  • Ils vous défendent en justice, devant toutes les juridictions françaises et européennes (que ces juridictions soient administratives, arbitrales, civiles, commerciales, disciplinaires, pénales, prud’homales…).